SCOLYTES : ils sont de retour !!!

Le 11/05/2020

Printemps 2020

Le contexte actuel rend la lutte contre les scolytes particulièrement difficile. Néanmoins le Département de la Santé des Forêts de Bourgogne Franche-Comté fait un état de la situation en ce début de printemps 2020 et détaille les mesures à prendre dès à présent.


- Le niveau de population de scolytes en sortie d’hiver est très élevé

Suite à un hiver et un printemps extrêmement doux, l’essaimage de scolytes a déjà commencé en plaine début avril. Les premiers signes d’attaques ont aussi débuté en altitude. Le niveau de population des insectes est élevé en raison d’une faible mortalité des scolytes hivernants sous écorces. De plus, les tempêtes hivernales ont multiplié les chablis aujourd’hui attractifs.
Parallèlement à cela les attaques tardives de 2019 font apparaitre de nouveaux rougissements et la chute d’aiguilles vertes.

- Ce qu’il faudrait faire ?

L’urgence est de repérer le plus tôt possible les foyers actifs de scolytes (petits amas de sciure rousse sur les écorces ou au pied des arbres). C’est l’exploitation et la sortie de ces bois porteurs d’insectes qui peut faire baisser la population de scolytes (lutte active). Il convient aussi d’exploiter au plus vite les chablis de l’hiver. Les foyers inactifs (houppiers rougissants et arbres secs) ne sont pas une priorité car ils n’abritent souvent plus d’insectes.

Il est particulièrement important de renforcer la vigilance dans l’aire naturelle de l’épicéa située au-delà de 800-900 m.

A lire absolument : le bulletin d’information du DSF d’avril 2020