Les Chambres d'Agriculture de Franche-Comté

À télécharger :


Au service de la forêt privée depuis presque 50 ans

Photo (jpg - 55 Ko)

L'engagement fort des Chambres d'Agriculture franc-comtoise dans le dossier forestier constitue une spécificité que nous partageons avec quelques départements caractérisés par l'importance des surfaces boisées : exemple proche de nous, les Vosges.

Depuis le début des années 1960 des moyens humains spécifiques ont été attachés au développement forestier, à l'accompagnement de la représentation professionnelle en forêt et à l'organisation économique des producteurs forestiers.

Très rapidement, les équipes forestières des Chambres d'Agriculture du Doubs et du Jura se sont impliquées dans la création d'Associations Syndicales Autorisées, la maîtrise d'œuvre de dessertes forestières, la commercialisation collective des bois et l'animation de groupes de progrès. Elles ont assuré également la direction de Coopérative Forestière Départementale avant leur fusion avec des coopératives inter-régionales mais toujours en poursuivant l'objectif d'assurer la cohérence syndicale, de développer le secteur forestier, d'organiser les aspects économiques et de faciliter les relations interprofessionnelles.


Informer, conseiller, former : des missions au plus près des propriétaires

Photo d'un Fogerfor (jpg - 18 Ko)

Nos interventions sont liées à la fois à des compétences et des obligations que nous confèrent les textes réglementaires mais également aux choix faits en matière de politique forestière par les Sessions des Chambre d’Agriculture départementale ces trente dernières années.

Nous intervenons dans :

  • L’information et le conseil : avec les visites conseils pour les propriétaires qui le souhaitent, l’organisation de formation (en partenariat avec le CRPF), l’appui au CETEF de Franche-Comté, la formation pour l’agrément des gardes de bois privés.
  • La diffusion de l’information : avec la page spéciale bois de la Terre de Chez Nous, la participation à diverses manifestations relatives à la forêt.
  • L’appui aux structures : secrétariat du Syndicat Forestiers Privés de Franche-Comté, secrétariat des A.S.A. En plus des aspects liés au secrétariat de ces structures les Chambres d’Agriculture interviennent dans certains domaines spécifiques de conseil, notamment : les aspects juridiques et fiscaux et les aspects économiques au travers du suivi des ventes publiques de bois et la réalisation d’articles à destination des adhérents.
  • La promotion de l’utilisation du bois dans les constructions agricoles, par le biais de nos équipes bâtiment qui mettent en œuvre le dossier « subvention bâtiment bois » dans les départements.
  • La réflexion sur la mise en œuvre des mesures d’aménagement foncier forestier, en préalable à chaque projet de réorganisation foncière les Chambres d’Agriculture interviennent et peuvent influer sur les outils retenus qu’ils soient agricoles ou forestiers.
  • La surveillance sanitaire des forêts, par la participation au réseau des correspondants observateurs du Département de la santé des forêts.
  • Le soutien et le conseil juridique des propriétaires individuels ou des structures collectives, par le biais de nos équipes juridiques et du C.F.E.
  • Les dossiers globaux d’aménagement de l’espace rural et de protection du patrimoine naturel, le dossier des estives ou des haies sont de bons exemples de cette approche globale associant l’activité agricole mais aussi les aspects forestiers.
  • Des missions représentatives : réglementation des boisements, commission d’agrément des E.T.F. mais également nos interventions dans le cadre de la validation des plans de chasse qui ont des impacts directs en terme de dégâts de gibiers en forêt.

Améliorer la desserte forestière

Photo desserte (jpg - 20 Ko)

C’est un préalable indispensable à toute action de développement qui s’inscrit bien dans la logique de création de richesses dans le cadre de la filière bois. Il convient de poursuivre l’effort entrepris depuis près de 30 ans en s’adaptant aux nouvelles donnes en matière de mobilisation de crédits.

Au total en Franche Comté, grâce aux efforts conjoints des Chambres d’Agriculture et du CRPF, ce sont plus de 190 ASA (Associations Syndicales Autorisées) qui ont été crées pour 23500 ha et plus de 650 km de routes et pistes créées.

Contenu de l’action : Etudes des dessertes des massifs en cohérence avec les Schémas Directeurs de Desserte élaborés par le C.R.P.F et l’O.N.F., création de nouvelles associations, puis suivi administratif partiel ou total suivant les départements.

Avec l’apport d’un nouveau logiciel de gestion, il convient d’envisager le regroupement d’un certain nombre d’ASA afin de travailler au niveau des massifs forestiers afin de permettre un regroupement des travaux d’entretien et limiter la gestion administrative.


Développer la filière bois énergie

Photo Chambre d'agriculture du Doub (jpg - 18 Ko)

L’utilisation de sources d’énergie renouvelables est incontournable à terme, le Bois Energie peut constituer un atout économique et de confort pour les agriculteurs :

  • Ils sont sur place pour produire et consomment déjà du bois qu’ils exploitent en grande partie.
  • Ils disposent de la logistique pour développer des filières courtes d’approvisionnement en diversification.
  • L’énergie bois est une alternative aux déficits de puissance électrique en bout de ligne.
  • L’utilisation de l’énergie bois est cohérente avec une agriculture durable.

L’exemple de l’Autriche souvent citée comme référence est un modèle de réussite où cohabitent des chaufferies collectives et individuelles gérées par des agriculteurs. On a développé simultanément le collectif et l’individuel avec les aides indispensables de la collectivité.

Contenu de l’action : dans le Doubs, depuis 2007, une chargée de mission Energies Renouvelables est responsable de la réalisation de cette action constituée principalement d’animation, de conseil et de suivi de dossiers.